30/11/2021
Articles
Guides

Les ravageurs qui menacent les plantes de cannabis – Pucerons

Avez-vous déjà rencontré ces petits coquins ? Les pucerons sont une menace assez désagréable à laquelle vous devez faire face, car ils peuvent endommager vos plants de cannabis.

Si vous cultivez des plantes, y compris du cannabis, vous avez certainement rencontr√© ces petits coquins. Ces parasites peuvent s√©rieusement menacer vos cultures. Bien entendu, la meilleure chose √† faire contre les infestations est la pr√©vention et la d√©tection pr√©coce. Vous devez √™tre attentif aux sympt√īmes √©ventuels et, surtout, savoir comment vous d√©barrasser des parasites. Voici quelques conseils pour reconna√ģtre et combattre les nuisibles. Dans la premi√®re partie de notre s√©rie, nous allons nous int√©resser aux pucerons.

Pucerons

La vie des pucerons

Ravageurs et plantes de cannabis - pucerons
A. Femelle adulte, B. m√Ęle adulte, C. jeune femelle, D. femelle pondant des Ňďufs, E. Ňďufs verts et noirs

Les pucerons repr√©sentent de nombreuses esp√®ces d’insectes tr√®s semblables les unes aux autres et appartenant √† la m√™me famille animale. Le cycle de vie des pucerons commence au printemps. Les Ňďufs pondus √† l’automne √©closent pour donner naissance √† des nymphes ail√©es, qui n’ont aucun mal √† trouver un abri appropri√©, par exemple sur un plant de marijuana. Dans les 7 √† 10 jours suivant l’√©closion, la larve perd sa peau et ses ailes et se transforme en femelle, qui est assur√©e de donner naissance √† des pucerons vivants sans ailes. Et elles ne sont pas rares : un puceron adulte produit 50 √† 250 femelles au cours de sa vie, qui peuvent √† leur tour donner naissance √† de plus en plus de pucerons. Si vous n’en voyez que quelques-uns, soyez assur√©s qu’il y en aura d’autres, beaucoup d’autres. Tous ceux qui les ont rencontr√©s vous le diront.

Les pucerons sont incroyablement flexibles. Si la population commence √† √™tre surpeupl√©e, certaines des femelles se voient pousser des ailes et peuvent alors voler vers d’autres plantes de cannabis et √©tendre leur population √† un nouveau territoire. Ils peuvent se propager ind√©finiment de cette mani√®re.

Vous avez probablement bien compris que jusqu’√† pr√©sent les pucerons n’ont pas eu besoin de m√Ęles, comment est-ce possible ? Le temps des m√Ęles arrive √† la fin de la saison, √† l’approche de l’hiver. √Ä cette √©poque, les femelles commencent √©galement √† donner naissance √† des m√Ęles avec lesquels s’accoupler. Apr√®s s’√™tre accoupl√©e, la femelle est capable de pondre ses Ňďufs directement dans une plante ou un autre endroit appropri√© o√Ļ les Ňďufs passeront l’hiver. D√®s que le temps se r√©chauffe √† nouveau, les Ňďufs prennent vie et de toutes nouvelles nymphes ail√©es apparaissent – le cycle de la vie continue.

Ravageurs et plantes de cannabis - pucerons

Les pucerons se nourrissent de la s√®ve des tiges et des feuilles. Ils pr√©f√®rent les jeunes pousses, c’est pourquoi ils s’y rassemblent souvent. Les feuilles de marijuana infest√©es n’atteignent jamais leur forme optimale, surtout lorsqu’elles sont jeunes. Ils sont g√©n√©ralement tordus ou autrement d√©form√©s. Ce sont eux qui aiment le plus le sucre. Si elles aspirent plus qu’elles ne peuvent consommer, elles l’excr√®tent sous la forme d’un liquide clair et collant appel√© miellat. Ce liquide est d√©go√Ľtant pour les humains mais d√©licieux pour les fourmis.

Certaines esp√®ces de pucerons laissent les fourmis manger ce liquide en √©change d’une protection contre les pr√©dateurs. Ainsi, si vous voyez des fourmis sur des plantes, il est fort probable qu’il y ait aussi des pucerons. La symbiose entre les fourmis et les pucerons est si grande que les fourmis laissent parfois les Ňďufs de pucerons passer l’hiver dans leur fourmili√®re, ce qui permet une croissance luxuriante au printemps.

Qu’arrive-t-il √† la plante de cannabis apr√®s une infestation de pucerons ?

symptômes du puceron du cannabis sur les feuilles

Comme les pucerons sucent la s√®ve des plantes de cannabis, ils leur enl√®vent beaucoup d’√©nergie et peuvent les tuer compl√®tement. Les feuilles des plants de cannabis infest√©s de pucerons se recroquevillent, se fl√©trissent, jaunissent et tombent. Un autre probl√®me pos√© par les pucerons est qu’ils transmettent des maladies et des infections de plante √† plante. Comme ils enfouissent leurs drageons directement dans les tissus de la plante, la transmission des maladies est tr√®s efficace. Vous ne devez pas laisser les pucerons se reproduire.

Comment reconna√ģtre les pucerons ?

puceron ailé cannabis détruire

Les pucerons sont de minuscules cr√©atures de 3 √† 10 mm de large, mont√©es sur six pattes, dot√©es de longues antennes et d’un corps en forme de poire. Les diff√©rentes esp√®ces de pucerons peuvent avoir des couleurs diff√©rentes. Les couleurs les plus courantes sont verd√Ętres, jaunes ou grises √† noires. Les nymphes de pucerons ail√©s sont de petites mouches aga√ßantes d’environ cinq millim√®tres et peuvent √™tre le premier signe de la pr√©sence de pucerons dans votre jardin.

Comment se d√©fendre contre ces parasites et √† quoi ressemble l’√©radication ?

Lorsque l’on cultive du cannabis en int√©rieur, il est important de filtrer l’air qui entre dans la chambre de culture. Il n’y a pas que les pucerons qui p√©n√®trent dans la chambre de culture par voie a√©rienne, mais aussi de nombreux autres parasites tout aussi dangereux pour nos plantes. Au minimum, des filtres en feutre fin doivent √™tre plac√©s sur les ouvertures par lesquelles l’air entre dans la chambre de culture, afin que rien de plus grand que trois millim√®tres ne puisse y p√©n√©trer.

la peau des nymphes de pucerons sur les feuilles

Que nous cultivions des plantes √† l’int√©rieur ou √† l’ext√©rieur, nous devons les v√©rifier et les inspecter r√©guli√®rement. Si nous ne pouvons pas le faire quotidiennement, nous devrions prendre le temps de le faire au moins une ou deux fois par semaine. Une autre fa√ßon d’√©loigner les pucerons est d’utiliser des produits biologiques pr√©ventifs. L’huile de cannelle, la solution de piment, l’huile d’ail ou l’eau savonneuse peuvent √©galement √™tre utilis√©es. Ces produits peuvent √©galement √™tre utilis√©s pour √©radiquer les populations de pucerons existantes.


Si plusieurs pucerons sont d√©tect√©s, nous pouvons opter pour une extermination manuelle. Nous ramassons les pucerons √† la main ou avec un coton-tige et les √©crasons sans piti√©. Les pucerons peuvent √©galement √™tre lav√©s des plantes avec de l’eau sous pression. Il suffit d’arroser la plante de tous les c√īt√©s et d’√©liminer les pucerons. Si la plante est trop grande pour √™tre transport√©e sous la douche, vous pouvez verser de l’eau dans un flacon pulv√©risateur et laver les pucerons avec un jet d’eau. Une autre option consiste √† faire appel aux ennemis naturels des pucerons. L’utilisation des larves du rossolis √† sept points semble donner les meilleurs r√©sultats.

Si les m√©thodes d’√©radication des pucerons d√©crites ci-dessus √©chouent, il faut recourir √† la pulv√©risation commerciale des pucerons. Le premier choix est toujours celui des produits biologiques qui sont bas√©s sur des ingr√©dients naturels et ne contaminent pas nos plantes avec des substances ind√©sirables. Si m√™me les produits biologiques √©chouent, nous n’avons d’autre choix que de recourir aux traitements chimiques. Dans ce cas, il faut toujours lire attentivement le mode d’emploi et pr√™ter une attention particuli√®re √† l’indication marqu√©e comme la p√©riode de protection qui doit s’√©couler entre l’application du spray et la r√©colte de la plante trait√©e.


Published by Peca Sarm

30/11/2021

Post a comment

Login
OR
Register
to make a comment